News

Comment devenir assistant de vie ?

L’assistant de vie scolaire et l’assistant de vie sociale ont une chose en commun : aider les autres. Alors que le premier accompagne les enfants en situation de handicap pour les aider à devenir indépendants et sociables, le second est davantage en contact avec des personnes dépendantes, souvent des personnes âgées, faisant leurs courses, mangeant, se lavant…

Anita, Suzie et Valérie qui connaissent ce métier comme le bout des doigts nous racontent leur quotidien. Découvrez également comment devenir assistant de vie (école, formation, compétition) ainsi que le salaire d’un assistant de vie.

A découvrir également : Quel est l'âge idéal pour présenter une demande au Régime de pensions du Canada ?

En quoi consiste le travail d’un assistant de vie ?

Anita : Je suis assistante sociale. Je garde la personne âgée à la maison le plus longtemps possible. Je fais ses courses, ses tâches ménagères, j’aide aux toilettes et au quotidien.

Suzie : Je suis auxiliaire de la vie scolaire. Chaque jour, j’accompagne une adolescente atteinte d’un handicap moteur à l’université. Je prends des notes pour elle, j’installe son matériel scolaire, je l’aide dans ses voyages à l’université…

A lire en complément : Quel est le travail d'une aide à domicile ?

Valérie : J’accompagne un garçon de 10 ans atteint d’autisme sévère à l’école. Je l’aide à canaliser son attention, je l’accompagne dans l’apprentissage de l’écriture, de la lecture… Je suis également à ses côtés pour apprendre les codes des personnes dites « normales », afin qu’il ne soit pas exclu.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

Anita : J’apprécie sincèrement le contact avec les personnes âgées. J’aime me sentir utile. Souvent, nous faisons presque partie de la famille !

Suzie : Quand je regarde en arrière et que je vois les progrès pharaoniques de la fille : c’est génial !

Valérie : J’adore être en contact avec ce petit, me rendre compte qu’il progresse à pas de géant, qu’il socialise et qu’il a de moins en moins besoin de moi.

Qu’est-ce que tu aimes le moins dans ton travail ?

Anita : Je déteste c’est quand certains clients qui ne sortent plus beaucoup m’interrogent sur les commérages du quartier. Je ne suis pas là pour cela, donc je tiens à préciser à la personne qu’elle n’aura pas à compter sur moi pour ce genre d’avantages… De plus, il est toujours difficile d’apprendre le décès d’un client.

Suzie : J’ai du mal à supporter que les professeurs pensent que je suis assistante pour les autres élèves, quand ils me demandent par exemple de superviser la classe 5 minutes pour qu’ils aillent récupérer des documents… ce n’est pas mon rôle !

Valérie : C’est difficile quand les parents ont l’impression que l’évolution de leur enfant n’est pas assez rapide et qu’ils nous en veulent. Ils attendent tellement de nous qu’ils placent parfois la barre trop haut. Il faut y aller petit à petit avec un enfant autiste.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Anita : Je pense qu’il faut aimer les gens, surtout dans mon cas, les personnes âgées. Il faut aimer être utiles, et soyez discrets et respectez la vie privée de chacun.

Suzie : Patience bien sûr, pédagogie, et savoir établir un lien de confiance entre l’enfant et soi-même.

Valérie : Il faut savoir anticiper, écouter et décoder les réactions d’un enfant autiste. Cela demande beaucoup de patience, une capacité d’initiative et un sens des responsabilités.

Quelle est la formation pour devenir assistant de vie ?

Vous pouvez passer le diplôme d’Auxiliaire de la vie sociale (DEAVS). Vous devez être âgé d’au moins 18 ans le jour de l’inscription. La formation se déroule alternativement sur une période de 9 à 36 mois. Si vous avez un CAP ou un BEP dans le secteur de la santé et du social, vous pouvez suivre une Validation des apprentissages antérieurs (V.A.E) pour exercer la profession d’Auxiliaire de la vie. Il y a également le Mention complémentaire de l’aide à domicile. Cette formation professionnelle est préparée alternativement en 1 an. Il est ouvert aux personnes ayant un BEP ou un CAP dans le secteur de la santé et du social. Il mène à un diplôme professionnel de niveau 5. Si vous souhaitez devenir auxiliaire de la vie scolaire, vous devrez contacter directement les inspections académiques et/ou les collèges, leur envoyer votre candidature (cv lettre), et, si l’entretien se passe bien, vous aurez un contrat de droit public de 6 ans.

Y a-t-il un concours d’assistant de vie ?

Il existe des examens d’entrée pour le DEAVS et pour la mention complémentaire de l’aide à domicile. Quant au School Life Auxiliary, il n’y a pas de compétition pour l’accès, ni de limite d’âge, il faut au moins le baccalauréat.

Existe-t-il des écoles de vie auxiliaires ?

Plusieurs établissements privés et publics se préparent à la profession d’Auxiliaire de la vie. Par exemple, le Centre européen de formation, le CNFDI, le Cours Minerve, le CNED… pour ne citer que les centres de formation à distance.

Quel est le salaire d’un assistant de vie ?

Le salaire d’un assistant de vie est le SMIC en début de carrière et grimpe de plusieurs centaines d’euros en fonction des compétences et de l’expérience.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent faire ce travail ?

Anita : Je pense que tu dois savoir comment te sauver toi-même, et ne pas tout confondre. Les personnes âgées dont vous vous occupez restent vos patients, même si vous êtes attachés à elles.

Suzie : Ce n’est pas toujours une tâche facile. Mais si vous êtes prêt à aider les autres, ce travail est fait pour vous.

Valérie : Je vous conseille de faire le plus d’expériences possible, afin d’être le plus polyvalent possible.

Si tu avais pris un autre chemin, quel autre métier aurais-tu exercé ?

Anita : Je pense que je serais AES, ou une assistante sociale.

Suzie : À un moment de ma vie, j’ai envisagé de devenir assistante à l’ATSEM ou gardienne d’enfants. Mais je suis très content de mon choix.

Valérie : Peut-être un préposé aux services de garde d’enfants, un membre de l’EPE ou un éducateur spécialisé.

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que d’accoucher ? Lors de ce moment unique d’une vie, la sage-femme est présente.

Infirmière

L’infirmière soigne le patient, l’écoute, le rassure. C’est souvent le lien entre le médecin et le patient.

Gynécologue

Le gynécologue est un médecin spécialisé dans les femmes physiologie. Tout savoir sur ce métier de la santé.

Soutien éducatif et social (AES)

Le compagnon éducatif et social (AES) aide les enfants, les adultes ou les personnes âgées vulnérables ou handicapées au quotidien.

Gardienne d’enfants

L’assistant de garde fournit les soins de base nécessaires tels que le toilettage, le traitement des blessures mineures, l’administration de médicaments et l’alimentation du nouveau-né ou de l’enfant.

EJE (éducateur de la petite enfance)

L’EJE supervise les enfants et organise des activités dans des crèches, des hôpitaux ou même des centres spécialisés.

Service de garde d’enfants

Infirmière de formation, elle travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle supervise les aides à la garde d’enfants et l’EJE.

L’auxiliaire de la vie

L’assistant de vie scolaire et l’assistant de vie sociale ont un point commun : aider les autres.

Soignant

Vous recherchez un métier humain dans lequel vous pouvez aider votre voisin ? Peut-être que le métier de soignant est fait pour vous.

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est avant tout accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Chirurgien

Le chirurgien effectue des interventions physiques après avoir consulté et présenté aux patients les possibilités de soins et d’opérations à réaliser.

Anesthésiste-réanimateur

Pour résumer

🤑 Quel est le salaire d’un assistant de vie ?

L’aide gagne généralement le salaire minimum.

⁉️ Comment devenir assistant de vie ?

L’idéal est d’obtenir le diplôme de Social Life Auxiliary (DEAVS)

⏱️ Combien de temps dure la formation ?

La formation se déroule alternativement sur une période de 9 à 36 mois.

✅ Y a-t-il une compétition à prendre ?

Oui. Il existe des examens d’entrée pour le DEAVS et pour la mention complémentaire de l’aide à domicile. Quant au School Life Auxiliary, il n’y a pas de compétition pour l’accès, ni de limite d’âge, il faut au moins le baccalauréat.

📗 Pouvez-vous vous former à distance à ce métier ?

Oui. Certaines écoles proposent des formations adaptées à ce métier en enseignement à distance.

Article similaire