Juridique

Quelles sont les aides pour les personnes agées ?

Au cours des dernières années, les perspectives concernant les personnes âgées ont changé. L’heure n’est plus aux soins traditionnels dans un établissement spécialisé, mais plutôt au soutien dans le cadre de vie, c’est-à-dire à domicile.

Pour respecter le sentiment des personnes âgées envers leur foyer, le soutien à domicile est désormais considéré comme une priorité. Vivre et rester chez eux nécessite alors une évaluation de leur situation financière, de leur état de santé et de leur autonomie afin de choisir des solutions adaptées, sûres et bienveillantes.

A voir aussi : Quel le jour de versement de l'APA ?

Rester à la maison : le choix des aînés

Les avantages de garder les personnes âgées à la maison ont fait leurs preuves depuis longtemps. En premier lieu ? Moral. Restez à la maison, gardez vos repères, vos habitudes, votre quartier, ses commerces : autant d’éléments qui rassurent la personne et l’empêchent de développer des symptômes de dépression, entre autres. Malheureusement, dans certains cas, un logement est nécessaire pour la sécurité et la santé de notre proche, mais il est certain qu’un tel bouleversement quotidien s’accompagne de son lot d’inquiétudes et de tristesse.

En effet, l’hébergement est loin d’être le choix préféré des personnes âgées. S’ils sont parfois conscients de leur perte d’autonomie et des risques que cela comporte, ils sont également prêts à envisager des solutions qui leur permettraient de poursuivre leur vie dans un environnement familier et rassurant. Leur offrir un espace de discussion et d’échange sur les différentes alternatives possibles, c’est leur montrer que leur voix est prise en compte de manière respectueuse et attentive.

A découvrir également : Quelle réduction d'impôt pour pension alimentaire ?

D’un autre point de vue, le soutien à domicile est beaucoup moins coûteux que l’hébergement, même si des solutions d’aide et de soutien telles que l’hébergement, l’intervention d’une infirmière, d’une femme de ménage ou des services de préparation de repas, sont mises en place.

Comme vous l’aurez compris, lorsque la situation le permettra, il faut encourager les soins à domicile, afin de mieux répondre aux exigences matérielles, morales et le confort social des personnes âgées, et surtout leur désir de rester chez eux.

Quelles sont les aides au soutien à domicile ?

Les services à domicile touchent différents domaines de la vie quotidienne. Avant de vous lancer dans une recherche approfondie, sachez que vous devrez vous poser plusieurs questions sur votre proche et son état de santé :

  • Quels sont ses besoins exacts ?
  • Quel est son degré d’autonomie ?
  • Qui dans sa famille ou son entourage peut venir en aide en cas de besoin, et pour quels types de tâches ?
  • Quels sont les coûts à prévoir pour ces services et pour d’éventuels développements liés à la sécurité ?
  • Quels sont les soutiens gouvernementaux auxquels les personnes âgées peuvent prétendre ?
  • Quelle est l’aide financière que la famille ou son entourage peuvent apporter si nécessaire ?

Une fois les besoins et les attentes établis, vous pouvez mieux sélectionner les services qui seront réellement nécessaires :

  • Aide domestique : Cela comprend les services d’entretien ménager, l’entretien des vêtements, la préparation des repas, les fournitures alimentaires et les autres courses (par exemple, l’accompagnement à l’épicerie, à la banque ou à la pharmacie).
  • Adaptations domestiques pour éviter les chutes et faciliter les déplacements : barres d’appui, rampes d’escalier, lit surélevé, revêtement antidérapant…
  • Soins infirmiers, médicaux et d’hygiène personnelle suite à une perte d’autonomie ou à une hospitalisation.
  • Services de réadaptation, tels que l’ergothérapie, la physiothérapie, la nutrition ou la thérapie respiratoire.
  • Aide pour les activités de la vie quotidienne, comme les rendez-vous d’accompagnement ou le rappel aux personnes de prendre des médicaments.

Article similaire