Equipement

Séniors : vivre dans un logement BEPOS

La plupart des constructions de maison se tourne aujourd’hui vers un concept respectant l’environnement.

Mais cette considération ne suffit pas. Elle doit être accompagnée par une consommation d’énergie la plus faible possible et la réduction de la quantité de gaz à effet de serre émise.

A lire également : Comment se sortir d'une crise financière personnelle ?

C’est exactement ce qu’un logement BEPOS va vous apporter. Notons que BEPOS signifie bâtiment à énergie positive. Pour acquérir tous les propriétés d’une maison positive, il existe plusieurs prescriptions à suivre.

Les caractéristiques d’un bâtiment à énergie positive

A découvrir également : Comment demander l'APA en urgence ?

Pour être qualifié de bâtiment à énergie positive, il faut respecter quelques principes. Cela pourra concerner l’isolation ou l’orientation du logement.

–        Respecter la conception d’une architecture bioclimatique

L’adoption d’une architecture bioclimatique est en rapport avec l’implantation du bien immobilier. Le bâtiment doit être orienté dans une position qui lui permet de bénéficier d’un maximum de ressource naturelle.

Mais en même temps, le respect de l’environnement est de rigueur. Avant de choisir l’implantation de ce type de logement, il faut ainsi tenir compte du climat de la région, sa position géographique et sa géomorphologie.

Suite à cette étude, vous pouvez déterminer les matériaux correspondants à la situation de votre logement. Il en est de même pour l’isolation et les solutions de chauffage à privilégier.

–        Opter pour de l’énergie solaire

Un bâtiment BEPOS fonctionne par l’intermédiaire de l’énergie solaire qui est captée de manière passive. Mais pour optimiser cette source d’énergie, il faut respecter une conception architecturale bien précise. Prenons par exemple les caractéristiques des fenêtres. Celles-ci doivent être placées stratégiquement tout en respectant une taille particulière.

Il faut également veiller à ce que l’intégralité du bâtiment soit atteinte par une bonne transmission de chaleur et une température assez élevée.

Pour stabiliser la température interne, il est nécessaire d’adopter un type de vitrage spécial ainsi qu’une isolation thermique performante.

–        Renouveler l’air à l’intérieur du bâtiment

Le renouvèlement de l’air est une étape essentielle dans le but d’éviter la déperdition de chaleur. Pour ce faire, le bâtiment BEPOS doit utiliser un système mécanique. Il s’agit de la ventilation à double flux.

–        Prévenir le réchauffement de l’air

L’apport de chaleur doit être limité pendant l’été. Des protections solaires doivent ainsi être installées. Selon votre budget et vos goûts, vous avez le choix entre des casquettes en dépassement de toiture, des brise-soleils orientables ou des stores.

–        Utiliser des matériels de captage pour produire de l’énergie

L’énergie dans un logement BEPOS est généralement produite grâce à une pompe à chaleur. Non seulement cet équipement ne consomme que peu d’électricité mas elle va utiliser les éléments dans la nature. La chaleur sera ainsi capter dans l’air, dans l’eau ou dans la terre.

–        Exploitation de l’eau de pluie

Pour que le logement soit autonome, il est possible d’exploiter les eaux de pluie. Le stockage de l’eau se fait grâce à des cuves qui seront installées en surface ou sous terre.

Vous pouvez ensuite vous servir de l’eau pour arroser votre jardin, pour laver votre voiture, pour alimenter les cuves de WC et pour laver le linge.

Les travaux à faire pour transformer un bâtiment en un logement BEPOS

Il est tout à fait possible de transformer une habitation classique en un logement BEPOS. Ce projet requiert la mise en place d’équipements moins énergivores.

Pour avoir un label BEPOS, le bâtiment doit également passer par une rénovation globale afin de renforcer son isolation et d’installer un système de chauffage plus écologique.

–        Renforcer l’isolation

Dans un bâtiment à énergie positive, l’isolation doit être optimale pour éviter toute déperdition d’air. La solution la plus appropriée est le traitement des points sensibles par l’extérieur.

Une coque enveloppante doit alors être créée. Ce système a une double fonction. Il sera capable de préserver la chaleur pendant l’hiver, tandis qu’en été, il va éviter la surchauffe de l’intérieur.

–        Opter pour des équipements performants

Pour devenir un logement BEPOS, il faudra opter pour des équipements de chauffage moins énergivores. Les sources de chaleur provenant des ressources naturelles sont les plus indiquées pour respecter ce principe.

Pour profiter de l’apport du soleil, vous pouvez mettre en place des grandes baies vitrées et installer des panneaux solaires. L’utilisation de l’eau se fera par l’exploitation d’un puits ou par l’utilisation des eaux de pluie.

Quant à l’habitation, celle-ci doit s’orienter vers la meilleure exposition aux éléments naturels comme le vent ou le soleil.

–        Investir dans des équipements modernes

Sachez que les équipements modernes consomment moins d’énergie que les anciens. Par la même occasion, vous pouvez optimiser leur utilisation en adoptant un système domotique. Il s’agit de connecter les appareils électriques de la maison pour pouvoir programmer leur usage.

L’adoption des équipements modernes s’applique également sur les appareils électroménagers. A part leurs caractéristiques, vous devez acquérir une certaine habitude dans l’utilisation de ces appareils. Vous pouvez par exemple les débrancher complètement lorsque vous ne les utilisez plus.

Article similaire