Equipement

Qu’est-ce qu’un détecteur de chute automatique ?

Avec l’âge, les risques de chute se multiplient. Un senior peut rater une marche, tomber à cause d’un objet qui traîne au sol ou glisser dans sa douche. Ces chutes s’expliquent parfois par une prise de médicaments ou par une perte de l’équilibre, ce qui fait que même une personne de 60 ans est bien exposée à ces chutes. Pourtant, ces dernières peuvent entraîner des séquelles physiques et/ou psychologiques. C’est bien pour détecter ces chutes qu’on vous propose le détecteur de chute automatique. Quel est ce dispositif ? On vous en apprend un peu plus dans cet article.

Un détecteur de chute, c’est quoi ?

Son appellation doit déjà vous donner une idée de quoi il s’agit. Le détecteur de chute automatique est un dispositif qui détecte les chutes, mais sa fonction ne s’arrête pas là. En cas de chute « lourde », le dispositif lance automatiquement un appel d’alerte vers un centre de téléassistance ou vers un proche de la personne. On définit par chute lourde une chute qui conduit à une perte de la verticalité de manière brutale. Ceci dit, le détecteur de chute ne pourra pas forcément détecter les chutes lentes, notamment les chutes qui sont ralenties par l’appui.

A voir aussi : Aménagez votre salle de bain pour garantir la sécurité des seniors avec les équipements adaptés

Avec un détecteur de chute automatique, la personne concernée n’aura pas à appuyer sur un bouton ou à composer le numéro des urgences pour prévenir quelqu’un ou pour avoir de l’aide. Cependant, certains détecteurs disposent tout de même d’un bouton d’alerte qu’on peut activer manuellement. Ceci dit, en cas de besoin, la personne pourra elle-même envoyer l’alerte. Aujourd’hui, le détecteur de chute se présente le plus couramment sous forme de bracelets, mais vous pouvez également l’avoir sous forme de montre, de canne, de collier pendentif, de médaillon à mettre sur la ceinture.

Sur le marché, dans la collection des détecteurs de chutes, vous pouvez trouver des produits comme « bracelet anti-chute ». Il faut bien comprendre que ce sont des détecteurs de chute et non des dispositifs qui permettent d’éviter une chute.

Lire également : Comment enlever l'embout d'un appareil auditif ?

Comment fonctionne le détecteur de chute automatique ?

Que ce soit un bracelet, une montre ou un autre objet, le détecteur de chute comprend des capteurs qui vont se charger d’analyser l’activité biométrique de la personne de manière continue. Il est aussi doté d’un algorithme qui va détecter une situation inhabituelle qui ne doit pas forcément être une chute lourde.

Le détecteur de chute peut par exemple identifier une accélération d’activité brutale suivie d’un choc ou d’une perte d’équilibre. Il peut également repérer une absence d’activité pendant une vingtaine de secondes. En cas de situation inhabituelle, le détecteur va s’allumer et vibrer pour faire réagir la personne. Si elle ne réagit pas, l’appel d’alerte sera lancé automatiquement. En tout cas, même si la personne réagit, un de ses proches ou le centre de téléassistance sera informé de cette situation inhabituelle.

Si vous comptez acheter un détecteur de chute automatique, notez bien que tous ces dispositifs ne sont pas identiques. Pour vous aider à faire votre choix, prenez en compte son périmètre d’action, son étanchéité ainsi que les clauses du contrat si vous choisissez de prendre un abonnement lié à ce détecteur de chute automatique.

Article similaire