Equipement

Comment fonctionne un monte-escalier ?

L’installation d’un monte-escalier peut être très pratique et en même temps un choix réfléchi et parfois nécessaire, mais comment se passe l’installation ?

Comment fonctionne un monte-escalier ?

Un monte-escalier électrique comprend trois éléments techniques :

A lire également : Comment demander l'APA en urgence ?

  • Un bloc moteur ;
  • Un support de guide ;
  • Un siège pour une personne.

Généralement conçu sur mesure, ce gadget ergonomique s’adapte bien à la forme de votre escalier. Ce fauteuil élévateur monte ou descend les escaliers sur le rail qui se trouve soit sur les marches, soit contre le mur, selon le même concept qu’un ascenseur. L’équipement dispose de deux télécommandes fournies par chaque niveau qu’il dessert. L’utilisateur s’assoit simplement sur l’élévateur et contrôle les accoudoirs dans une position assise, en montant ou en descendant les marches.

Les anciens sièges d’ascenseur sont équipés d’une poignée installée sur la ceinture. Au cours du voyage, le fil est constamment connecté et nous suivons l’ascension du siège. Mais parfois, la bobine s’encrasse. Pour éviter ce genre de difficulté, les ascenseurs sont aujourd’hui équipés d’un moteur, normalement au début et à la fin du trajet, avec deux batteries et plusieurs bornes de recharge. En cas de panne de courant, l’ascenseur peut également fonctionner pendant de nombreux trajets.

A lire également : Comment enlever l'embout d'un appareil auditif ?

Des bornes de recharge peuvent également être ajoutées si l’escalier dessert un palier ou plusieurs niveaux, par exemple. La durée de vie moyenne de la batterie est de quatre heures et environ 5 à 6 ans. En moyenne, la consommation d’énergie d’un monte-escalier est de 10 à 20 € ; par an. La vitesse de déplacement du monte-escalier répond à des exigences de sécurité qui varient, selon la marque, de 0,10 à 0,15 mètre.

Il est bon de savoir que les personnes handicapées devraient envisager d’utiliser un fauteuil roulant. Grâce à un support solide qui passe à travers un rail dans l’escalier, ce système permet d’accéder au sol en déplaçant un fauteuil roulant.

Installer un monte-escalier chez soi

Il est facile de faire installer un monte-escalier électrique à la maison. Les problèmes de mobilité ont été partiellement résolus et l’indépendance a été préservée grâce à cette technologie ! C’est certainement le meilleur choix, au lieu d’avoir à déménager, si les fonds le permettent. D’autant plus que plusieurs versions sont proposées qui peuvent s’adapter à tous types d’escaliers.

Installation du monte-escalier électrique

Tout d’abord, il est important de souligner que l’installation doit être confiée à des experts dans toutes les situations. Cela ne signifie pas qu’il est vraiment difficile à installer, mais que vous perdez les garanties sur les pièces et les travaux si vous l’installez vous-même. Deuxièmement, bien qu’aucun lève-personne électrique ne nécessite un aménagement particulier ou des changements révolutionnaires dans la maison, l’œil et le savoir-faire d’un professionnel sont nécessaires puisqu’il sait où le fauteuil peut se déplacer d’un étage à l’autre et comment le placer le (s) rail (s).

Sur le mur ? Sur le rail ? À l’intérieur ou à l’extérieur du domicile ? Et pour des raisons de sécurité et de fiabilité, il est important que ces rails soient correctement fixés.

Temps d’installation

L’installation est assez rapide dans l’absolu. Pour un escalier droit et tournant, cela prend environ une demi-journée, en supposant qu’il n’y ait pas de problèmes particuliers supplémentaires liés à l’installation. Mais le délai d’installation n’est pas le même que le délai de livraison, car vous achetez un ascenseur, vous acquérez un système complètement adapté à vos besoins.

En effet, des modifications ergonomiques peuvent être apportées pour mettre une commande sur mesure au stade de la fabrication. En général, cela peut durer plus d’un mois, bien que certains fabricants affirment que votre monte-escalier électrique peut être testé chez vous en deux semaines. Vous pouvez économiser sur la main-d’œuvre et construire vous-même l’appareil, si vous êtes un bricoleur ou un spécialiste de tous types de travaux.

Cependant, gardez à l’esprit que les économies de main-d’œuvre peut être négatif en cas de défaillance d’un siège d’escalier. Procurez-vous la meilleure brochure du marché.

Il n’existe aucune assurance couvrant le coût du service de remise de l’ascenseur électrique. Sachez également pour votre information que le financement de tels équipements est possible. En général, le montant de la TVA sur le gadget lui-même et sur l’installation est réduit de 20 à 5,5%.

Dans tous les cas, quelle que soit la fonction, il faut 1 à 3 jours pour construire une plate-forme pour fauteuil roulant. Il faut compter au moins 2 jours pour un transport personnel, mais parfois plus.

Article similaire