Equipement

Comment enlever l’embout d’un appareil auditif ?

Les différents types d’appareils auditifs

Il existe plusieurs types d’appareils auditifs, selon vos besoins.

Prothèses auditives BTE

Ce sont les prothèses les plus courantes, qui sont utilisées en cas de perte auditive sévère et profonde, soit plus de 70%. Il s’agit d’une prothèse qui contient un boîtier externe contenant l’électronique nécessaire au fonctionnement de l’appareil. La taille du contour peut varier en fonction de la puissance du modèle.

A lire en complément : Comment fonctionne un monte-escalier ?

L’aide auditive BTE est livrée avec un embout auriculaire, fabriqué sur mesure grâce à un tube flexible (6 mm de diamètre ou micro-tube de 3 mm) qui conduit le son dans l’aide auditive.

Ces aides auditives présentent l’avantage d’être relativement puissantes, d’avoir une bonne autonomie et d’être robustes. En revanche, certains modèles peuvent être trop volumineux.

Lire également : Comment faire le montage d'un ascenseur ?

Prothèses auditives intra-auriculaires

Il s’agit de prothèses faites sur mesure qui s’insèrent directement dans le conduit auditif. Il n’y a pas de dispositif contour d’oreille, pas d’étui ou de tube avec ce type de modèle. Parmi les prothèses intra-auriculaires, il y en a particulièrement discrètes, qui s’installent profondément dans le conduit auditif.

La coque de la prothèse est réalisée sur mesure, grâce à une empreinte de votre oreille prise au préalable. L’électronique permettant de faire fonctionner l’appareil se trouve dans le boîtier. Les prothèses intra-auriculaires sont très esthétiques, voire invisibles pour certains. Ils permettent un enregistrement sonore très naturel et n’interfèrent en aucun cas avec l’utilisation du téléphone. En revanche, ils ont une autonomie plus faible que les autres, ne sont pas nécessairement adaptés à toutes les formes de conduit auditif ou à toutes les pertes auditives : ils travaillent surtout sur les pertes faibles et moyennes.

Précautions à prendre au préalable

Quel que soit le type d’appareil auditif qui vous est proposé, il y a quelques règles de base à prendre en compte pour manipuler correctement l’appareil.

Tout d’abord, vous devez toujours vous laver les mains avant de toucher votre appareil auditif. Ensuite, si vous prenez votre prothèse, faites-le toujours sur une surface souple. Pourquoi ? En cas de chute, vous êtes moins susceptibles d’endommager ou de casser l’appareil. De la même manière, précisément pour éviter les chutes ou tout endommagement de votre prothèse, manipulez-la doucement et évitez tout geste brusque.

Si vous portez un appareil dans chaque oreille, assurez-vous de cocher celui qui va à gauche et celui qui va à droite. En effet, il est possible que vos aides soient soumises à des réglementations différentes donc leur mise en place incorrecte pourrait entraîner un dysfonctionnement. Souvent, la prothèse gauche porte une marque pour la reconnaître : couleur bleue, point, croix, texte, etc. La prothèse droite peut également avoir un signe distinctif, mais plutôt de couleur rouge.

Une fois que vous avez retiré l’aide auditive, conservez-la dans son boîtier, dans un endroit sec et à l’abri de la chaleur.

Comment mettre et enlever son appareil auditif ?

Avec un appareil auditif intra-auriculaire

Il faut faire attention, car un appareil auditif intra-auriculaire est de petite taille, ce qui permet de l’insérer facilement dans l’oreille. Vous devez donc être prudent lorsque vous devez manipuler votre appareil auditif. Une fois que tu l’avez sorti de son étui, assurez-vous que le point de couleur (ou la croix, le texte, etc.) est bien en place. Ensuite, l’extrémité de la prothèse doit être placée, très doucement, dans votre conduit auditif. Il est important d’avoir le bon geste : poussez la prothèse, mais ne la poussez pas trop loin, pour ne pas endommager votre système auditif, particulièrement fragile.

Pour faciliter la mise en place de l’embout buccal dans le conduit, il est conseillé de tirer légèrement sur le haut de l’oreille. Lors de l’insertion de la pointe, vous pouvez également la tourner légèrement. Cela facilitera l’insertion.

Le retirer est simple : il suffit de le saisir doucement et de le sortir doucement de votre conduit auditif pour éviter de l’endommager.

Avec un dispositif contour d’oreille

Comme pour l’aide auditive intra-auriculaire, vous devez manipuler doucement votre prothèse autour de l’oreille, avec des gestes doux. En revanche, le processus d’insertion est légèrement différent selon le type d’appareil dont vous avez besoin.

Pour les boucles d’oreilles mini BTE, BTE13 et BTE13 SP, vous devez d’abord tirez doucement sur le lobe de votre oreille. Placez ensuite l’embout buccal dans le conduit auditif en exerçant une légère pression dessus. Ensuite, vous devez placer l’appareil sur le contour de votre oreille. Si l’aide auditive est dotée d’un tube fin, commencez par placer l’appareil derrière l’oreille, puis insérez doucement le tube fin dans le conduit auditif.

Pour retirer la prothèse, vous devez d’abord retirer le contour d’oreille, puis retirer doucement l’embout du conduit auditif.

Pour les boucles d’oreilles RITE ou mini RITE, cette fois, vous devez commencer par placer le contour d’oreille. Ensuite, vous devez tenir le fil de l’écouteur entre le pouce et l’index pour manipuler correctement la prothèse. L’embout auriculaire de l’aide auditive doit être tourné vers le conduit auditif. Vous devez appuyer légèrement sur la pointe pour l’insérer et elle est bien placée dans l’oreille.

Pour retirer l’aide auditive RITE, vous devez d’abord retirer la partie « derrière l’oreille », puis retirer délicatement l’embout du conduit auditif.

Pour conclure, mettre ou enlever un appareil auditif, quel qu’il soit, il est important de respecter les différentes procédures associées afin de ne pas endommager à la fois la prothèse et le conduit auditif.

Article similaire