Services

Combien coûte une maison de retraite ?

Vos parents ont atteint un âge et un niveau de santé qui nécessite un placement en maison de retraite ? Il est connu que le prix d’une maison de retraite est particulièrement coûteux, qu’il s’agisse d’un établissement privé ou public. Les personnes âgées ont souvent peu de moyen en plus pour financer cette installation. A combien s’élève le tarif par mois exactement ? Et pour quels services ? Est-il possible d’avoir des réductions de coûts ? Cet article répond à toutes ces questions afin de vous aider à placer votre parent en EHPAD.

Le prix d’une maison de retraite : que payez-vous ?

Financer les soins dans un EHPAD

Une maison de retraite a de nombreuses charges dont les salaires des soignants travaillant dans l’établissement. Les coûts liés à la médicalisation de celui-ci, c’est-à-dire l’achat du matériel et des produits pharmaceutiques sont en partie pris en charge par l’assurance maladie. Le résident a en revanche a sa charge des frais tels que les différentes consultations, l’achat des médicaments et la cotisation à sa mutuelle. Sur ce dernier point, cela peut dépendre du statut de l’EHPAD et du contrat. Notez également que la CPAM accorde une aide en plus si le résident est soumis à un « tarif soin global ». Cette aide sert à payer des frais médicaux personnels tels qu’une radiologie ou une prise de sang par exemple.

A lire en complément : Quelles sont les dimensions des soins infirmiers ?

Louer une chambre individuelle

Les charges qui correspondent au logement du résident sont à la charge de celui-ci. C’est une somme qui représente 60 % du montant total. En moyenne, il faut compter 45 euros par jour pour un hébergement en chambre. Ce montant comprend les charges énergétiques (eau, chauffage et électricité), la nourriture (avec un régime adapté aux besoins du résident), l’entretien du linge et l’amortissement de l’établissement.

Sachez qu’il est possible d’enlever cette partie des impôts. Cela correspond à une réduction de 25 % avec un plafond de 10 000 euros par résident.

A lire aussi : Quelles sont les 6 dimensions de la santé ?

Les frais pour les résidents dépendants

Il  existe une allocation personnalisée d’autonomie (l’APA) qui peut prendre en charge les besoins pour un résident dépendant. Une maison de retraite peut proposer un service qui fournit une aide médicale et sanitaire. Il représente entre 15 et 20 % des frais à régler par mois.

Ce sont les résidents ayant une maladie dégénérative (Alzheimer par exemple) qui sont concernés par cette prestation supplémentaire. La maison de retraite fait alors appel à un personnel spécialisé travaillant à temps-plein ou à mi-temps.

Les frais supplémentaires de divers services

Afin de rendre leur quotidien plus confortable et agréable, les résidents ont la possibilité d’avoir des services supplémentaires :

  • Avoir une télévision pour soi
  • Profiter de soins esthétiques
  • Avoir un téléphone personnel
  • Avoir un accès à internet
  • Avoir des protections urinaires et des produits utiles d’hygiène
  • Obtenir une chambre plus grande
  • Profiter de différentes sorties et diverses activités
  • Pouvoir accéder à la laverie

Tous ces services ont un certain coût lorsqu’ils sont cumulés et tous ne font pas forcément parti du forfait du séjour. Ce sont les maisons de retraite qui décident d’inclure ou non les services dans une formule. C’est pourquoi il convient de bien se renseigner en amont afin d’éviter des déceptions.

La différence entre les tarifs des maisons de retraite

Nous venons de détailler les grandes dépenses qui concernent un EHPAD. Malgré cette généralité, force est de constater qu’il y a de grandes différences de prix entre les établissements. Comment expliquer cela ? D’abord il faut savoir que le prix n’est pas le même selon la structure de l’établissement. Une résidence service senior est différente d’un EHPAD et des services hospitaliers. Un résident de maison d’accueil n’a pas les mêmes besoins médicaux qu’un autre en EHPAD n’ayant pas d’autonomie. Le coût est divisé par deux.

Les EHPAD publics sont moins chers que les établissements privés mais les places sont difficiles à obtenir. Les EHPAD privés sont plus onéreux mais fournissent plus de services et sont plus rapide à intégrer.

Obtenir des réductions pour une maison de retraite

Des aides sont disponibles et attribuées selon l’établissement intégré, le niveau d’autonomie et les conditions de ressources. L’aide sociale, l’APL (Allocation Personnalisée au Logement), l’APA et une déduction fiscale sont des solutions possibles.

Si le résident est propriétaire d’un bien, il peut profiter financièrement de la location de son bien ou l’hypothéquer. Il peut aussi se servir de son contrat de prévoyance et bénéficier de l’assurance dépendance.

Vous cherchez un EHPAD à Nice ? La Villa de Rimiez propose des prestations haut de gamme aux personnes arrivant dans l’établissement. Parmi les 112 chambres individuelles disponibles, des unités de vie sont réservées aux résidents souffrant de troubles neurodégénératifs.

Article similaire