News

Comment passer du chômage à la retraite ?

Les périodes de chômage sont prises en compte dans le calcul des trimestres de retraite dans certaines conditions. En effet, les personnes bénéficiant de l’allocation de retour au travail (ARE) valident un trimestre tous les 50 jours de chômage, dans la limite de 4 trimestres par an.

Pour les chômeurs ne percevant pas de prestations, le calcul dépend des années au cours desquelles ces périodes de chômage se sont produites (avant ou après 1980). Toutes les explications sont disponibles dans cette partie.

A voir aussi : Comment devenir assistant de vie ?

Alors que le chômage compte pour la validation des trimestres, il ne compte pas pour le calcul du montant de la pension de retraite, car les chômeurs ne contribuent pas à la retraite. Seules les personnes ayant cotisé avec un fonds de pension complémentaire peuvent se voir attribuer des points ou une pension droits pendant leurs périodes de chômage compensé.

Période de chômage compensé et de retraite : comment cela fonctionne-t-il ?

Si vous avez connu des périodes de chômage compensé et que vous vous demandez si elles seront prises en compte pour votre retraite, la réponse est oui. Le chômage compte-t-il pour la retraite ?

A voir aussi : Carte européenne pour la jeunesse : l'essentiel à retenir

Les périodes de chômage compensé permettent de valider des trimestres. En revanche, cela n’affecte pas le montant de votre rente et n’est pas pris en compte dans le calcul de votre rente.

Lorsque l’on parle de « chômage compensé », cela inclut plusieurs avantages, à savoir :

  • L’indemnité de retour au travail (ARE)
  • L’allocation spécifique de solidarité (SSA)
  • L’allocation spéciale du Fonds national pour l’emploi
  • L’allocation aux chômeurs âgés (Aca)
  • Indemnité de conversion (pour les congés de
  • L’allocation de sécurité professionnelle (ASP)
  • L’indemnité versée au cours d’un congé de reclassement

Ainsi, si vous avez reçu l’une de ces prestations pendant votre chômage, vous avez connu des périodes de chômage compensé qui peuvent être prises en compte dans le calcul des trimestres de votre retraite.

Le calcul des périodes de chômage indemnisé est le suivant :

Chaque période de chômage d’une durée de 50 jours : validation d’un quart d’assurance pension dans le cadre du régime général de sécurité sociale, dans la limite de 4 trimestres par calendrier annuel.

En d’autres termes, vous avez validé un trimestre de retraite tous les 50 jours de chômage compensé.

Trimestre de validation chômage non compensé

Si vous avez connu des périodes de chômage pendant lesquelles vous n’avez reçu aucune prestation, le calcul des trimestres de retraite est différent :

  • Si ces périodes se sont produites avant 1980

Vos périodes de chômage sans compensation sont systématiquement prises en compte en tenant compte des mêmes règles que celles énoncées ci-dessus, à savoir un trimestre validé tous les 50 jours de chômage.

  • Si ces périodes se sont produites après 1980

Elles peuvent être assimilées à des trimestres d’assurance pension dans le cadre du régime général de sécurité sociale, mais la première période de chômage ne donne pas droit aux mêmes droits que les périodes suivantes*. En effet, la première période de chômage non rémunéré peut être prise en compte pendant un an et demi (6 trimestres), tandis que les suivantes sont prises en compte dans la limite d’un an seulement (4 trimestres). Pour les plus de 55 ans qui ont cotisé durant au moins 20 ans, un maximum de 20 trimestres peuvent être validés.

Par première période de chômage, nous entendons les personnes qui n’ont jamais été indemnisées par Pôle Emploi auparavant (avant d’entrer sur le marché du travail par exemple). Cette période peut être continue ou non. Cela ne peut donc se produire qu’une seule fois dans votre carrière. Les périodes suivantes sont celles survenant après une période d’indemnisation par Pôle Emploi.

Ainsi, même si vous avez connu des périodes de chômage non rémunéré, celles-ci peuvent être comptabilisées dans vos trimestres de retraite.

Bon à savoir : si vous avez le moindre doute quant à la prise en compte de toutes vos périodes de chômage pour vos trimestres de retraite, vous pouvez accéder à l’intégralité de votre relevé de carrière en vous connectant sur www.lassuranceretraite.fr.

Contribuons-nous à la retraite en cas de chômage ?

Vos périodes de chômage sont prises en compte pour la validation de vos trimestres de retraite, mais cela ne signifie pas qu’elles sont prises en compte dans le calcul du montant de votre pension.

En effet, vous ne contribuez pas à la retraite lorsque vous êtes au chômage. C’est la raison pour laquelle vos ARE n’apparaîtront pas sur votre relevé de carrière. En d’autres termes, les prestations perçues pendant vos périodes de chômage ne sont pas prises en compte dans le calcul du montant de votre pension de retraite.

Une seule exception existe et concerne les personnes ayant cotisé à un organisme de retraite complémentaire avant la fin de leur contrat de travail.

Pour ces derniers uniquement, chaque jour de chômage indemnisé par Pôle Emploi peut leur permettre d’accumuler des points ou des droits pour le montant de leur future retraite. Le fonds de pension complémentaire s’appuie ensuite sur le salaire journalier de référence pour attribuer les points de pension pendant les périodes de chômage.

Article similaire