Santé

Les acouphènes : symptômes et traitements

La vie moderne apporte son lot de désagréments au quotidien pour les oreilles entre les bruits dans les transports, les habitations qui sont collées les unes aux autres. Si ces désagréments peuvent sembler minimes pour une personne en bonne santé, pour une personne qui souffre d’acouphènes, ils peuvent vite s’amplifier et devenir carrément handicapants. Mais quels sont les symptômes de cette maladie ? Et quels en sont les traitements ? Zoom sur les acouphènes, un mal qui touche 10% à 15% de la population.

Les acouphènes : Qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez cette situation très désagréable où il y a un moustique qui bourdonne dans vos oreilles et qui vous empêche de dormir pendant toute la nuit ? Eh bien, une personne qui souffre d’acouphènes peut subir cette situation plusieurs fois dans la journée voire en permanence. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la maladie est aussi connue sous le nom de « bourdonnement dans les oreilles » (effectivement, c’est plus explicite !).

A voir aussi : Comment faire passer un acouphène ?

Si ce bourdonnement n’est pas le même pour tous les sujets atteints, il est chez certains très intense et les empêche de vivre une vie normale. Un appareil auditif pour les acouphènes peut alors devenir indispensable. En effet, le bruit perçu peut toucher une seule ou les deux oreilles (phénomène unilatéral ou bilatéral) et peuvent même causer jusqu’à une perte de l’audition plus ou moins grave.

Si certains pensent que les acouphènes concernent uniquement les personnes âgées, mais selon l’enquête JNA-Ifop en 2018, ce phénomène touche plus de 14 millions de français dont 56% des 15 à 17 ans et 49% des 18 à 24 ans. Elle peut résulter d’un problème de santé sous-jacent (maladies cardiaques, certaines catégories de tumeur…) ou d’anciens traumatismes (coup reçu sur la tête, exposition à une explosion, écoute de musique trop bruyante…)

A lire aussi : Pourquoi travailler dans une maison de retra?ite 

Comment savoir si je souffre d’acouphènes : les symptômes

Le premier signe est évidemment lorsque vous entendez des bruits que personne d’autre n’entend. Mais quels bruits ? Alors, même s’il est décrit comme un bourdonnement dans sa définition, le son entendu par quelqu’un qui souffre d’acouphènes peut très bien être un fredonnement, un sifflement, une sonnerie, un cliquetis, un claquement, un tintement

Bref, vous l’aurez compris, ce sont tous ces petits bruits agaçants qui vous ont fait grincer des dents quand vous étiez si concentré sur votre feuille d’examen au collège. Vous pouvez les remarquez surtout au moment de vous coucher car

Par contre, les acouphènes peuvent être classé selon le type de bruits que le patient perçoit dans ses oreilles :

  • Acouphène tonal qui est un bruit ou plusieurs bruits entremêlés en continu dont le volume peut augmenter et diminuer plusieurs fois au cours de la journée
  • Acouphène pulsatile qui est un son qui suit le rythme du pouls de la personne
  • Acouphène musicale qui est une musique que le patient entend en boucle. Mais ce dernier type d’acouphène est plus rare.

Quels sont les traitements pour prévenir et guérir des acouphènes ?

Tout d’abord, vous devez savoir le diagnostic pour savoir si vous souffrez d’acouphènes est plutôt complexe et délicat en raison de l’existence de deux types d’acouphènes : les acouphènes subjectifs qui sont comme ce qui a été décrit plus tôt uniquement perceptibles par le patient, et les acouphènes objectifs que le spécialiste de l’ORL peut aussi entendre durant l’auscultation. Malheureusement, ce deuxième type est extrêmement rare (1%) contrairement au premier qui touche 99% des cas.

Et encore une fois si la cause des acouphènes est la maladie sous-jacente, le traitement de la maladie pourra impacter sur la disparition des acouphènes. Mais comme vous l’aurez remarqué, dans la majorité des cas, il n’y a pas de traitement pour guérir des acouphènes. En revanche, les professionnels ont mis en place des dispositifs pour vous aider à réduire les désagréments que les acouphènes vous causent au quotidien.

Le premier est l’utilisation d’appareils auditifs qui sont surtout destinées aux personnes qui ont subi une perte de l’audition importante. Ainsi, le bruit des acouphènes sera atténué pour améliorer les sons nécessaires. Il y a aussi des traitements médicamenteux pour traiter les effets des acouphènes : stress, dépression, etc. Enfin, il y a d’autres traitements alternatifs comme la thérapie cognitivo-comportementale ou la thérapie acoustique d’habituation. Dans les deux cas, il s’agit d’apprendre à vivre avec les acouphènes.

Article similaire