Seniors

Puis-je partir à la retraite à 58 ans ?

C’est une question que tout le monde se pose un jour : à quel âge puis-je prendre ma retraite ? Chaque pays a des dispositions différentes, de sorte que l’âge et les conditions varient en fonction du pays dans lequel vous travaillez. Nous faisons le point sur l’âge de la retraite pour les navetteurs suisses et transfrontaliers.

A lire aussi : Quel âge pour acheter un appartement ?

Comment se compose la retraite en Suisse ?

La retraite en Suisse repose sur 3 piliers :

— Le 1er pilier (AVS) est obligatoire pour toutes les personnes vivant et travaillant en Suisse. — Le 2ème pilier3e pilier (LPP) est obligatoire pour tous les employés en Suisse. Le salarié et l’employeur y contribuent tous deux pour une partie, ce dernier étant en mesure d’offrir des avantages plus intéressants que la moyenne. — Le , qui est optionnel et basé sur le bénévolat : chacun est libre de constituer un supplément de pension en payant un montant minimum chaque mois.

A lire en complément : Comment se définit une entreprise publique ?

L’âge de la retraite en Suisse

Le droit suisse est très clair : la retraite l’âge des femmes est de 64 ans alors que les hommes peuvent le réclamer à 65 ans . Bien entendu, de nombreuses dispositions nuisent à ces chiffres.

  • C’est le cas pour la retraite anticipée : les travailleurs en Suisse peuvent y prétendre selon certaines dispositions : Les pensions du 1er pilier peuvent être avancées d’un ou deux ans, au choix de l’assuré. Une réduction allant jusqu’à 13,6 % du montant payé sera alors appliquée.
  • Pour le 2ème pilier, le travailleur doit relire les règles de son fonds de pension : les dispositions pour bénéficier d’une retraite anticipée sont incluses, en tenant compte du fait qu’il faut atteindre 58 ans pour prétendre à une retraite anticipée. Ici aussi, il faut s’attendre à une réduction des pensions du deuxième pilier.

Au contraire, il est possible de différer le versement de la pension AVS. Si vous continuez une activité, vous aurez jusqu’à 5 ans pour suspendre le versement de la pension, auquel s’ajoutera une prime proportionnelle à la durée du activité supplémentaire.

Quel est le montant de la pension en Suisse ?

Il est impossible de déterminer le montant exact de votre retraite future sans étudier en profondeur le relevé de votre fonds de pension. Une étude de pension devrait donc être envisagée pour ceux qui souhaitent connaître le montant de la pension (voir Analyse des pensions : est-ce vraiment utile ?).

Cependant, nous pouvons vous donner quelques idées communes pour tous les travailleurs suisses :

Pour le 1er pilier , la pension AVS minimale est de 1 185 CHF par mois et elle peut atteindre un maximum de 2 370 CHF pour les revenus les plus élevés. Ces montants se réfèrent à un temps de travail complet, c’est-à-dire 44 ans. Une personne n’ayant travaillé que 40 ans verra sa pension AVS réduite au prorata.

Pour le 2ème pilier , il est difficile de donner des montants précis : les régimes de retraite diffèrent d’une entreprise à l’autre et offrent plus ou moins d’avantages aux salariés. Cependant, la loi impose des taux de cotisation minimaux aux entreprises, qui varient selon l’âge

.

  • Avant 25 ans : aucune contribution
  • Entre 25 et 34 ans : 7 % au moins
  • Entre 35 et 44 ans : 10 % au moins
  • Entre 45 et 54 ans : 15 % minimum
  • Entre 55 et 64 ans : 18 % au moins.

Nous parlons ici d’un minimum, car les entreprises n’hésitent pas à gonfler ces taux pour attirer des candidats et les retenir sous forme d’avantages significatifs.

Enfin, pour le 3e pilier, tout dépendra du type de 3e pilier que vous aurez choisi. Dans le cas du 3e pilier 3a lié, les fonds seront libérés à l’âge légal de la retraite, l’assuré pourra alors récupérer le capital ou le convertir en rente. Pour le 3e pilier 3b, c’est gratuit, vous pouvez retirer les fonds à tout moment.

En 2013, un retraité a reçu une pension moyenne de 5 357 francs suisses. Mais ces montants diminuent chaque année : en 2017, la pension moyenne s’élevait à 4 741 francs suisses.

Qu’est-ce que le l’âge de la retraite pour un travailleur frontalier ?

Les Français qui travaillent en Suisse sont soumis aux mêmes lois que leurs collègues suisses. Ainsi, il ne bénéficie pas des avantages sociaux dont il pourrait bénéficier en France et cesse également de travailler à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

Le système sera exactement le même que pour un travailleur suisse : il pourra recevoir son premier pilier au prorata du temps travaillé sur le sol suisse et son deuxième pilier selon les dispositions proposées par son employeur. Enfin, s’il a opté pour un 3e pilier, il sera bien entendu en mesure de récupérer le capital comme décrit ci-dessus.Contactez-nous dès maintenant pour réaliser une analyse de retraite totalement gratuite.

Article similaire