Seniors

Quel âge pour acheter un appartement ?

La pierre a toujours été la valeur ultime du refuge. Quelle que soit la ville française, la courbe des prix est ascendante à long terme. L’investissement immobilier est l’investissement préféré des Français, d’autant plus que les taux restent bas. Quel est l’âge idéal pour effectuer votre premier achat de terrain ? Quelles sont les précautions à prendre avant de commencer ? Voici quelques conseils.

L’investissement immobilier n’attend pas le nombre d’années

L’achat d’un bien immobilier est pour la majorité des Français un projet de vie. Le taux de propriété moyen est proche de 65 %, suivant une courbe en constante augmentation au fil des décennies. Les taux d’intérêt étant très bas, les investissements d’épargne à faible risque ne sont pas rentables. Cela explique l’enthousiasme des investisseurs pour l’acquisition de biens immobiliers.

A lire aussi : Qu'est-ce que regroupe le secteur public ?

En effet, l’âge moyen du premier achat d’un appartement ou d’une maison est de 32 ans. Plus important encore : 41 % des acheteurs avaient entre 25 et 30 ans. En plus d’être strictement financières raisons, les milléniaux parient sur l’augmentation de l’espérance de vie. En empruntant plus de 25 ans dans la trentaine, le crédit est remboursé avant l’âge de la retraite. Il est ainsi possible de réaliser un deuxième investissement dans les mêmes conditions de durée.

Quel type d’investissement immobilier quand on est jeune ?

Il existe généralement deux types d’acquisition pour une maison. Soit un investissement locatif, soit un achat résidentiel. Différents critères sont pris en compte pour déterminer le choix. Le premier dépend de votre ville de résidence. Si vous travaillez dans la capitale, il est préférable de louer votre appartement. Les prix de l’immobilier à Paris étant élevés, le marché est plus propice à un investissement locatif. Les autres facteurs à prendre en compte sont votre projet de vie, vos revenus ainsi que votre loyer actuel.

A lire également : Où habiter en France en 2020 ?

Ces éléments vous permettent de définir la durée du prêt et le montant des mensualités en fonction de votre choix de vie. Quelle que soit votre option, pensez à revendre avant de acheter. Tenez compte des coûts inhérents à toute acquisition immobilière pour calculer la rentabilité de votre investissement. En règle générale, il est préférable de conserver tout bien pendant au moins trois ans, tandis que les coûts initiaux sont amortis.

Quel type de propriété acheter en tant que premier investissement ?

Les résidences pour personnes âgées, comme les résidences pour étudiants, constituent de bonnes solutions d’investissement pour bénéficier d’avantages fiscaux. Pour un premier investissement immobilier à Avignon, investir dans une résidence gérée est une bonne solution. Une somme de 80 000€ suffit pour réaliser un premier investissement rentable dans LMNP ou sous le statut Censi-Bouvard.

Un autre avantage de ce type d’acquisition est que la gestion est réalisée par un opérateur dans le cadre d’un bail commercial. Vous ne vous occupez de rien et vous avez un revenu locatif régulier et garanti. Il existe également une autre solution combinant l’exonération fiscale immobilière et l’investissement locatif. Cela consiste à offrir un bail de location pour 6, 9 ou 12 ans en vertu de la loi Pinel. Cet appareil vous permet de bénéficier d’une déduction fiscale sur l’ensemble de la période de location. Il en résulte une augmentation du retour sur investissement.

Qu’en est-il de la résidence secondaire ?

Vaut-il la peine d’investir dans l’immobilier à La Seyne-sur-Mer ou dans une autre station balnéaire ? La réponse est certainement affirmative, y compris dans le cadre d’un premier achat. Ce type de propriété vous permet de faire d’une pierre deux coups. D’une part, vous pouvez louer votre propriété en bail étudiant pendant neuf mois. Profitez ensuite de la forte demande de locations saisonnières à haut rendement, pendant le trimestre d’été.

Quelles sont les conditions préalables à l’obtention d’un prêt hypothécaire ?

Plus que votre âge, c’est la stabilité de vos revenus qui est le signal pour investir dans la pierre. Les banques sont plus enclines à accorder un crédit à un détenteur de CDI avec épargne, sans découvert bancaire. À défaut, vous pouvez présenter une garantie de la part de vos proches ou vous associez dans le cadre d’une SCI (Real Estate Civil Society). Si votre surface financière est solide, achetez votre résidence principale. Vous bénéficierez ainsi de taux bas et d’un gain en capital à long terme vous permettant de financer un nouvel achat.Il n’y a pas d’âge minimum pour investir dans l’immobilier. Les premières années de votre vie active sont généralement utilisées pour réaliser des économies. Une fois votre CDI en poche, intéressez-vous à l’achat de votre résidence principale. Si vous vivez dans une ville où le marché est serré, optez pour un investissement locatif libre d’impôt tel que Pinel. Environ dix ans avant l’âge de la retraite, achetez une résidence secondaire pour des jours heureux. Enfin, vous pouvez toujours investir dans l’immobilier en tant que retraité : les sociétés d’investissement immobilier civil constituent un cadre idéal à cet effet.

Article similaire