Retraite

Retirer son 3e pilier à la retraite : les avantages

Lorsque l’on pense à notre retraite, on a souvent envie d’être prévoyant et d’anticiper le manque de salaire. Alors pour éviter de souffrir de la diminution des revenus, vous allez pouvoir anticiper grâce au 3ᵉ pilier. Pour vous aider à le comprendre et pour l’utiliser correctement, vous pouvez découvrir les avantages de retirer son 3ᵉ pilier à la retraite.

Qu’est-ce que le troisième pilier ?

Quand on pense à la retraite, c’est la diminution du salaire de base qui revient en premier. En effet, avec l’arrêt du travail, c’est l’État et les autres travailleurs suisses qui financent les retraites. Alors les revenus diminuent fortement, et pour ne pas souffrir de ce manque, il existe les rentes du 1ᵉ et du 2ᵉ pilier. Mais, ces derniers ne représentent que 60 % de la quantité de revenus sur le dernier salaire perçu avant la retraite. C’est dans ce contexte qu’intervient le troisième pilier. Vous pourrez trouver davantage d’informations sur https://www.troisiemepiliersuisse.info/.

A lire en complément : Combinaison d'emploi et retraite : quel plafond ?

Ce troisième pilier est une partie du système de prévoyance suisse, qui complète la part des deux premiers. C’est une offre privée et facultative, créée en 1972. Ce 3ᵉ pilier présente de nombreux avantages fiscaux pour aider les Suisses et les travailleurs en Suisses lors de leur retraite.

Comment récupérer l’argent de son troisième pilier ?

Au cas où vous souhaiteriez vous débarrasser de votre 3ᵉ pilier, vous avez une marge de temps de cinq ans avant et jusqu’à cinq ans après votre départ en retraite, si vous avez une activité lucrative en cours. Si vous désirez le retirer une fois cette période de cinq ans passée, vous allez devoir retirer complètement le revenu disponible de cette assurance-vie.

A lire en complément : Comment faire pour ne pas payer l'aide alimentaire ?

Au cas où la personne souhaitant retirer son 3ᵉ pilier est mariée, elle doit avoir l’autorisation de son conjoint par écrit pour faire la demande. Le fait de retirer son 3ᵉ pilier peut présenter des avantages, en voici quelques-uns.

Retirer son 3e pilier à la retraite : les avantages

Quels sont les intérêts de retirer le revenu disponible sur son troisième pilier ?

Lorsque vous désirez retirer votre 3ᵉ pilier une fois que vous serez à la retraite, vous allez pouvoir bénéficier de quelques intérêts, comme les suivants. Attention, les conditions des résidents en Suisse sont différentes pour les frontaliers. Vous allez pouvoir bénéficier d’un capital supplémentaire et d’un impôt moins élevé. Le troisième pilier est un avantage de prévoyance suisse, un supplément d’assurance pour la vie des retraités. 

Récupérer la somme du troisième pilier sur le compte en banque

Retirer la somme due à votre 3ᵉ pilier permet de récupérer la somme prévue à la prévoyance pour en faire de l’argent utile pour votre vie. Cette somme peut vous servir comme d’une assurance pour garantir vos projets, mais vous pouvez également la placer sur un compte en banque pour avoir une cotisation annuelle de qualité.

Réinvestir cet argent dans les deux autres piliers

Comme cet argent vous est personnel, vous pouvez décider de le réinvestir dans le 2ᵉ pilier pour contribuer à une cotisation plus importante et bénéficier d’un montant majeur qui fait évoluer le taux.

Le 3ᵉ pilier contribue à faire une prévoyance. Ce capital peut être un retrait de vos cotisations, et il a un impact sur le montant de vos impôts. Comme il s’agit de cotisations, le taux va varier d’année en année, et vous allez pouvoir annuler votre contrat lorsque la période sera propice.

Article similaire