Santé

Les seniors aussi peuvent consulter un ostéopathe

On entend trop souvent que l’ostéopathie est dangereuse pour les personnes âgées. La raison, une fragilité osseuse plus certaine chez les seniors. Certes, les plus âgés d’entre nous sont plus fragiles mais ils souffrent aussi et peuvent se soigner. Mais pas n’importe comment.

L’ostéopathie tout au long de la vie

Torticolis, lombalgie et autres douleurs au dos, nous accompagnement tout au long de la vie, malheureusement. Qui n’a jamais eu mal au dos ? Nous sommes de plus en plus assis, très souvent dans de mauvaises postures, et nous sommes de moins en moins dynamiques, il n’y a alors rien d’étonnant à voir encore ce mal du siècle dernier perdurer de plus belle.

A lire également : C'est quoi un foyer de vie ?

Et quelque soit le nombre des années, l’ostéopathie permet de soulager et accompagner le patient vers une meilleure santé.

Les seniors aussi ont le droit de consulter un ostéopathe !

A lire également : Comment vivre et comprendre une personne atteinte d'Alzheimer ?

Il est recommandé d’avoir un ostéopathe proche de chez soit au sein d’un cabinet paramédical, et ainsi avoir ses habitudes. C’est d’autant plus important lorsqu’on a atteint un âge certain.  C’est notamment le cas des ostéopathes très professionnels du cabinet Paramed par exemple.

Un ostéopathe doit s’adapter au senior en face de lui

La fragilité osseuse est évidemment développée chez les seniors. Il faut alors se tourner vers un ostéopathe de confiance, qui connait votre dossier médical et vous suit depuis un certain temps.

Si c’est votre première fois, cet ostéopathe vous fera un certain nombre d’examens médicaux afin de déterminer si l’ostéopathie n’est pas contre-indiquée pour votre santé. Si vous « passer » ce cap, alors ce n’est pas fini. Il faut que le professionnel sélectionne la technique adaptée à votre corps.

Après une anamèse et les tests médicaux de base, le professionnel va effectuer un scanner et mettre le tout ensemble pour une analyse au global.

Le cracking ne sera donc pas systématique, et des techniques plus douces peuvent être mises en place.

  • Technique crânienne
  • Technique fasciale
  • Technique fonctionnelle
  • Technique myotensive
  • Technique tissulaire
  • Technique viscérale

Maintenant, vous êtes prévenus. Oui, l’ostéopathie est accessible à toutes et tous, mais pas n’importe comment.

Article similaire