Retraite

Quel est le montant du minimum vieillesse au 1er janvier 2020 ?

Qu’est-ce que l’ASPA ?

L’ASPA est un système mis en place en 2005. En réalité, il remplace l’ancien âge minimum de vieillesse. L’allocation est versée par la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) dans le but d’aider les personnes âgées disposant de très peu de ressources à bénéficier d’un revenu minimum. Ce soutien s’adresse aux personnes retraitées qui ont peu ou pas contribué au cours de leur carrière, comme les mères au foyer qui n’ont jamais travaillé, par exemple. Le groupe de vieillesse minimum comprenait environ dix allocations différentes selon la situation des personnes, telles que l’allocation de vieillesse (AVTS) ou l’allocation de mère. Ils ont ensuite été regroupés sous un seul nom, ASPA. Même si le nom a changé, l’expression vieillesse minimale est toujours utilisée en 2020.

Cette aide à la vieillesse est disponible à partir de 65 ans, mais elle est soumise à certaines conditions de ressources. L’ASPA permet de s’assurer que les personnes âgées ne vivent pas en dessous d’un certain seuil de revenu.

A lire aussi : Quand liquider son perp ?

Le le montant d’Aspa est calculé en fonction de la situation familiale du demandeur et des ressources de son ménage.

Cette allocation a fait l’objet de plusieurs augmentations ces dernières années. À plein tarif, il s’élève désormais à 903,20 euros par mois pour une personne seule, et à 1 402,22 euros par mois pour deux personnes en couple . Ces montants sont ceux appliqués lorsque les bénéficiaires ne perçoivent aucun autre revenu. Si ces derniers ont une petite pension de retraite, l’Aspa vient la compléter afin d’atteindre ce seuil minimum de ressources.

A découvrir également : Quelle différence entre secteur privé et public ?

Bon à savoir : Les bénéficiaires du minimum de vieillesse qui ont fait une demande avant 2006 ne passent pas automatiquement à l’Aspa. Ce dernier doit en faire la demande. Toutes les personnes qui ont fait leur demande après cette date reçoivent l’allocation de solidarité pour les personnes âgées.

Lisez également : Qu’est-ce que l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ?

Qui a droit à ce minimum de vieillesse ?

Conditions d’accès

Pour recevoir le âge minimum de la vieillesse en 2020, il est nécessaire de respecter plusieurs conditions d’âge, de ressources et de résidence.

Âge

Vous devez avoir plus de 65 ans. Les personnes de plus de 60 ans reconnues comme étant handicapées à 50 % peuvent également postuler.

Nationalité et résidence

Les personnes de nationalité française résidant en permanence ou au moins 180 jours par an sur le territoire.

Les ressortissants d’un pays membre de l’Union européenne résidant en France.

Les personnes de nationalité étrangère titulaires d’un permis de séjour les autorisant à travailler depuis plus de 10 ans.

Plafond des

ressources Les candidats à l’Aspa ne doivent pas recevoir plus de 903,20€ par mois pour une personne seule, et pas plus de 1402,22€ pour un couple.

Pour postuler, vous devez démontrer que vous n’avez pas dépassé ces limites au cours des 3 mois précédant la demande. Si les plafonds sont dépassés, les revenus des 12 derniers mois seront examinés.

Les ressources prises en compte dans le

calcul Pour calculer le montant de votre vieillesse minimum en 2020, nous examinerons les différentes sources de revenus suivantes :

  • les pensions de retraite ;
  • les pensions d’invalidité ;
  • les revenus d’activité des 3 derniers mois s’ils sont supérieurs à 1 385,48€ pour une personne seule et à 2 309,13€ pour les couples ;
  • les revenus de biens mobiliers et immobiliers ;
  • propriété du demandeur qui a fait l’objet d’un don au cours des 10 années précédant la demande d’Aspa ou d’AAH (allocation adulte handicapé).

Si vous n’êtes pas éligible à l’Aspa, vous pouvez remplir une demande d’allocation simple, qui constitue une autre aide pour garantir un âge minimum de vieillesse aux personnes âgées. Cette assistance est également destinée aux personnes de plus de 65 ans.

A savoir : les sommes perçues correspondant aux versements de l’APL (allocation de logement personnalisée) ou de l’AAH (allocation pour adultes handicapés) ne sont pas prises en compte dans le calcul de la vieillesse minimale.

Quel est le montant de la pension de vieillesse minimale en 2020 ?

En janvier 2020, l’âge minimum de la vieillesse, renommé Aspa, a été relevé de 35 euros. Il est donc passé de 868,20 euros en 2019 à 903,20 euros pour une personne seule, soit 10 838,40 euros par an. Pour les couples, la réévaluation était de 54,34 euros par mois. L’allocation est donc passée de 1347,86 euros à 1402,22 euros par mois, soit 16 826,64 euros par an . Il s’agit de la troisième réévaluation depuis 2018.

Toutefois, ces montants minimaux de vieillesse pour 2020 correspondent aux plafonds maximaux pouvant être prélevés. Ces montants sont ajustés en fonction des ressources du bénéficiaire. Par exemple, si le bénéficiaire reçoit déjà une petite pension, il recevra une somme supplémentaire pour atteindre ces limites. Ainsi, une personne seule qui reçoit déjà 4 500 euros par an recevra 6 338,4 euros par année supplémentaire (10 838,40 – 4 500 = 6 338,4). Cela représente 528,20 euros par mois.

Peux-tu combinez l’ASPA avec les revenus d’activités ?

De nouvelles règles ont été mises en place pour combiner les revenus des activités avec le minimum de vieillesse. Depuis 2015, les bénéficiaires de l’Aspa peuvent continuer à percevoir l’allocation lorsqu’ils reprennent une activité, à condition de percevoir un plafond inférieur à un certain plafond. Le calcul est effectué en fonction du revenu salarial des 3 derniers mois. Par la suite, une déduction est effectuée.

Les limites de revenus sont les suivantes :

  • salaires supérieurs à 1 385,48 euros par trimestre pour une personne seule
  • salaires supérieurs à 2 309,13 euros par trimestre pour un couple

Exemple : La personne reçoit 350 euros par mois au titre d’Aspa. Elle reprend une activité qui lui rapporte 600 euros par mois, soit l’équivalent de 1800 euros par trimestre, soit un revenu supérieur au plafond fixé à 1 385,48 euros par trimestre pour une personne seule. Le montant du plafond est déduit du montant des revenus perçus, c’est-à-dire 1800 – 1385, 48 = 414,52. Le montant de son allocation sera de réduit de 414,52 euros par trimestre, soit 138,17 euros par mois. L’âge minimum de vieillesse qu’il touche passera donc de 350 euros par mois à 211,83 euros.

Comment faire une demande d’ASPA : la procédure

Pour demander l’âge minimum de vieillesse pour 2020, vous devez contacter l’organisme compétent en fonction de votre situation. Il peut s’agir du Cnav, pour les personnes qui dépendent du régime général de sécurité sociale (formulaire de demande), ou du MSA pour les personnes qui dépendent du régime agricole (formulaire de demande MSA). Enfin, pour ceux qui ne perçoivent aucune pension, ils doivent s’adresser à leur mairie.

Vous pouvez faire une demande d’Aspa au cours du trimestre suivant l’ouverture de vos droits à pension.

Si votre demande est acceptée dans les mois suivant l’ouverture de vos droits, la date de départ correspondra à celle de votre demande. Le premier paiement sera effectué le 1er du mois suivant le dépôt de la demande.

Lisez également :

  • Pouvez-vous obtenir une pension sans avoir travaillé ?
  • Augmentation pour la vie autonome : qui peut bénéficier de ce supplément de l’AAH ?
  • Prendre sa retraite à 60 ans, est-ce possible ?
  • Tout comprendre sur la réévaluation des retraites en 2020
  • La pension de survivant : son fonctionnement, ses conditions d’obtention et son montant

Article similaire