Equipement

Comment adapter sa maison pour un senior à mobilité réduite ?

Vous souhaitez vous occuper d’un de vos proches ou simplement accueillir d’autres séniors au sein de votre logement pour vous en occuper chaque jour. Pour réaliser ce projet, il va être sans doute nécessaire d’adapter votre maison et son aménagement pour être apte à accueillir un sénior à mobilité réduite dans votre logement. Que ce soit dans la douche ou d’autres endroits dans votre maison, voyons ensemble les travaux nécessaires à faire pour ce projet et créer de réelles aides utiles pour le confort et la sécurité. 

Adapter son logement pour s’occuper de seniors à domicile

Les séniors vieillissants ont de plus en plus de mal à se déplacer, à se lever d’une chaise ou à parfois rester debout immobile pendant plusieurs minutes. Pour leur faciliter le quotidien, il est utile d’installer certains équipements pour aménager une maison correctement. Des sites internet comme Sedagyl proposent du matériel pouvant garantir la sécurité des séniors et faciliter leur vie chaque jour. 

A voir aussi : Comment fonctionne un monte-escalier ?

Un des fondamentaux à mettre en place dans l’aménagement de la maison pour une personne âgée, c’est qu’il faut faire des travaux adaptés au rez-de-chaussée du logement. Ainsi, par exemple, la douche, le lit ou encore le lieu pour manger doivent se trouver au rez-de-chaussé. De cette façon, cela permet de faciliter le déplacement des seniors à mobilité réduite.

Si votre maison est trop petite et que le rez-de-chaussée semble être un espace trop étroit pour faire l’aménagement de toutes ces pièces à cet endroit, il sera sans doute nécessaire d’investir dans un fauteuil appelé un monte escalier. Grâce à ce système, l’entièreté du logement sera plus facilement accessible à la personne que vous allez accueillir.

A lire aussi : La téléassistance : vivre chez soi en toute sécurité

Comment adapter sa maison pour un senior à mobilité réduite ?

Les pièces à adapter dans le logement pour des seniors à mobilité réduite

Désormais que vous connaissez les indispensables d’un logement adapté à une personne âgée à mobilité réduite, il paraît utile de préparer chaque pièce de la maison et de faire des travaux pour ajouter certains équipements nécessaires à son quotidien.

La salle de bain pour une personne âgée

Pour commencer, la douche n’est pas la seule chose à laquelle vous devez prêter une grande attention pour accueillir un sénior dans votre logement. La salle de bain de votre maison doit être assez spacieuse pour accueillir un individu à domicile. De cette façon, elle aura assez d’espace pour se déplacer de la douche au lavabo, et ainsi s’habiller et se laver sans difficulté.

Dans la salle de bain du logement, il est primordial d’installer des appuis partout. Ces appuis peuvent avoir la forme de poignée pour aider la personne à s’installer dans la douche ou encore se tenir facilement debout pour ne pas avoir de perte d’équilibre.

Enfin, pour terminer à propos de la salle de bain, une question que vous vous posez sans doute pour accueillir un sénior à domicile, c’est : est-ce que ma douche est adaptée ? Pour s’occuper d’un individu à mobilité réduite dans une maison, lors de l’aménagement, privilégiez une douche PMR. La douche PMR est une douche qui possède plusieurs normes. Cette douche doit mesurer minimum 1,20 m sur 90 cm et avoir une hauteur de minimum 1,80 m.

C’est surtout commode pour les personnes qui ont un handicap et sont ainsi dans un fauteuil roulant. Il est essentiel d’avoir en tête que la douche ne doit pas être un obstacle pour la personne âgée.

La chambre

Puis, la chambre est une pièce importante à aménager pour faciliter l’autonomie et la sécurité. Le lit doit être un lit adapté qui permet au sénior de se relever facilement sans perte d’équilibre. 

Comme dans la salle de bain, les supports sont aussi indispensables dans la chambre pour être de réelles aides au quotidien. Veuillez ajouter des chaises confortables pour que la personne puisse facilement se reposer en toute autonomie et sécurité.

La cuisine

Enfin, la cuisine est une pièce primordiale où la personne à domicile va peut-être passer beaucoup de temps pour manger ou préparer des plats si elle est apte. Si la personne est en fauteuil roulant, privilégiez les rangements bas et les passages larges. Son fauteuil roulant ne doit pas être un handicap au sein de la maison. Cet aménagement est très important.

C’est grâce à ce travail que vous concevrez un aménagement parfait de votre domicile qui pourrait faciliter l’autonomie du sénior. Ces aides sont primordiales pour son quotidien.

Les équipements à installer pour faciliter la vie quotidienne des seniors à mobilité réduite

En plus de l’aménagement des différentes pièces du logement, il est nécessaire d’installer certains équipements pour faciliter la vie quotidienne des seniors à mobilité réduite. Voici une liste non exhaustive de ces équipements :

Les fauteuils et les sièges élévateurs sont très utiles dans un logement pour senior à mobilité réduite. Ils permettent à la personne âgée de se relever facilement sans solliciter trop ses articulations ou ses muscles. Ils peuvent être utilisés dans toutes les pièces de la maison, ce qui facilite encore davantage le quotidien.

Si votre logement possède un escalier, il peut être difficile pour une personne âgée en perte d’autonomie de monter ou descendre les marches sans aide extérieure. Le monte-escalier est alors l’équipement idéal pour pallier cette difficulté. Il permettra au senior de continuer à accéder aux étages supérieurs en toute sécurité.

Pour une personne âgée souffrant aussi d’un handicap physique, comme une perte partielle ou totale d’usage des jambes par exemple, l’aménagement avec une rampe d’accès sera incontournable. Cela offrira ainsi un accès facilité vers et aux portails ainsi que sur tous les niveaux du domicile.

Les seniors à mobilité réduite peuvent être contraints de passer une majeure partie de leur temps dans un lit ou un fauteuil. Le lève-personne électrique est alors très utile pour leur permettre d’être déplacés facilement et sans effort, tout en évitant les douleurs musculaires.

Dans la salle de bain, mais aussi dans toutes les autres pièces du logement, l’installation des barres d’appui peut se révéler indispensable pour faciliter le quotidien des seniors à mobilité réduite. Ces équipements sont très pratiques pour apporter un support supplémentaire lors des déplacements et ainsi limiter les risques de chute.

Tous ces équipements peuvent s’avérer coûteux selon la gamme choisie. Il existe quelques aides financières possibles comme l’Allocation Personnalisée Autonomie (APA), ou encore certains dispositifs spécifiques pour appareils médicaux remis par certaines mutuelles santé.

Aménager son domicile afin que celui-ci soit adapté aux personnes âgées présentant une perte d’autonomie physique est essentiel. Les travaux nécessaires ratissent tous les niveaux : depuis l’accès au domicile jusqu’à l’intérieur avec chaque pièce ayant sa propre spécificité. N’hésitez pas à contacter votre médecin traitant qui vous orientera vers les structures adéquates afin que vous puissiez bénéficier des aides financières existantes développées ci-dessus.

Les aides financières disponibles pour l’adaptation d’un logement pour seniors à mobilité réduite

Adaptation d’un logement pour senior à mobilité réduite : les aides financières disponibles

L’aménagement d’un logement pour un senior à mobilité réduite peut s’avérer coûteux. Heureusement, il existe des aides financières qui permettent de soulager le budget familial.

La PCH est une aide destinée aux personnes en situation de handicap. Elle permet notamment de financer l’acquisition ou la location d’équipements adaptés tels que les fauteuils roulants, les sièges élévateurs ou encore les monte-escaliers. Elle peut aussi être utilisée pour réaliser des travaux d’aménagement dans le logement afin qu’il soit plus accessible et confortable pour la personne âgée.

Le covoiturage solidaire est un dispositif mis en place par certaines communes françaises afin de faciliter le transport des personnes à mobilité réduite. Il s’agit effectivement souvent d’une difficulté majeure lorsqu’on souhaite sortir régulièrement du domicile. Ce système consiste à mettre en relation deux personnes qui se rendent au même endroit et qui partagent ainsi leurs frais de déplacement.

L’aide personnalisée au logement est destinée aux locataires dont les ressources sont modestes et/ou très modestes vivant dans un habitat conventionné avec l’État français, dont font partie la plupart des logements sociaux. Elle permet de diminuer le montant du loyer, réduisant ainsi vos charges mensuelles.

Les personnes âgées en perte d’autonomie ont souvent besoin d’une aide extérieure pour effectuer les tâches quotidiennes. Le crédit d’impôt pour l’aide à domicile permet de bénéficier d’un remboursement sur une partie des dépenses engagées dans ce cadre-là. Cette aide financière est destinée aux personnes imposables et prend en compte les dépenses liées aux prestations réalisées par un professionnel ou par un particulier agréé.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle santé qui peut aussi proposer certaines aides ponctuelles ou régulières afin que vous puissiez prendre soin au mieux des seniors nécessitant ces aménagements.

L’aménagement d’un logement pour senior à mobilité réduite est donc accessible grâce aux différentes aides financières existantes. Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) qui regroupe notamment toutes les informations concernant ces aides possibles selon votre situation spécifique.

Article similaire