News

Quel est le travail d’une aide à domicile ?

Le secteur des services personnels fait face à une demande toujours croissante. La cible est, bien entendu, les personnes âgées dont la mobilité constitue un obstacle à l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes. C’est pour cette raison que le recours à l’aide à domicile est si urgent et important. Dans la pratique, nous constatons que l’aide aux personnes âgées implique des tâches beaucoup plus difficiles. Afin de mieux comprendre le rôle de ces alliés de nos aînés, lisez ci-dessous ces directives qui déterminent la portée des aides à domicile.

La mission principale de l’aide à domicile

A lire en complément : 24000 brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

Pour mieux comprendre les limites professionnelles de l’aide à domicile, il est toujours bon de rappeler la mission principale d’une aide à domicile. Cette mission consiste à s’adresser aux particuliers pour s’assurer du maintien de leur résidence. Les bénéficiaires de cette aide présentent divers profils. Il peut s’agir de personnes malades, handicapées ou blessées. Néanmoins, il convient de noter que la majorité des personnes âgées constituent le public cible de travailleurs de l’aide à domicile. En général, le rôle de l’aide à domicile est de les aider dans leurs tâches matérielles au quotidien. Dans la pratique, les aides à domicile ont également un rôle moral et social. Pour utiliser leurs services, vous pouvez contacter une association, une autorité locale ou une entreprise spécialisée dans le domaine. Il existe également des particuliers qui emploient régulièrement des aides à domicile au profit des habitants de villes comme Bordeaux par exemple. Enfin, l’aide à domicile est disponible les jours ouvrables et peut certainement fonctionner le dimanche ou les jours fériés.

Les activités de l’aide à domicile

Les activités de cet assistant de vie sont réparties comme suit :

Lire également : Résiliation : résilier sa mutuelle santé Solimut Mutuelle de France

  • Les activités quotidiennes : elles comprennent le nettoyage de routine (tâches ménagères pour l’entretien du logement), l’entretien du linge, les courses, la préparation des repas, etc. En réalité, l’aide à domicile est d’une grande aide dans les tâches quotidiennes de son client : aide au voyage et à la mobilisation, aide aux toilettes, s’habiller, se déshabiller, le repassage…
  • Les activités sociales : la fonction de l’aide à domicile est de soutenir les personnes dont elles ont la charge dans leurs activités sociales et relationnelles.

Dans l’exercice de ses fonctions, le soutien relationnel, psychologique et psychoémotionnel constitue une composante importante de son activité.

Les limites professionnelles d’un assistant de vie

Elle ne peut pas nettoyer les caves ou les greniers. Très souvent, l’aide à domicile est surutilisée et amenée à effectuer des tâches qui ne font pas partie de son domaine d’expertise. Cette situation déplorable la rend vulnérable et fait de ce métier l’un des plus précaires et des plus douloureux au contact de la mort.

Si votre aide à domicile se sent comme un héros pour vous, il y a encore des activités qu’elle ne peut pas faire. La femme de ménage ne peut pas, par exemple, monter sur des échelles. En effet, l’aide à domicile ne peut s’occuper que des tâches ménagères de routine et surtout dans les espaces habitables. Les caves ou les greniers ne répondent pas à ces critères.

De plus, l’aide à domicile n’aura pas à s’occuper de votre jardin. Tout travail de nature botanique relève de la compétence d’un professionnel. Il en va de même pour les tâches dangereuses ou malsaines qui nécessitent les services d’un spécialiste. De plus, s’il est reconnu que votre aide à domicile prend parfaitement soin de votre résidence, nous vous conseillons de ne pas lui confier les soins des enfants ou la surveillance d’animaux domestiques. Ces activités sont interdites par la loi. Et nous ne pouvons pas avoir besoin d’aide à domicile pour mener à bien nos activités financières, d’effectuer des interventions infirmières. Si l’on peut lui confier des démarches administratives, celles-ci ne doivent pas être de nature financière, à l’exception des courses. En outre, il est strictement interdit aux travailleurs de soins à domicile tels que des lavements nettoyants ou une aspiration endotrachéale.

Ajoutons également que l’aide à domicile ne peut pas avoir le double des clés de votre domicile. Il ne peut recevoir aucune forme de récompense de la part de la personne aidée. Sauf circonstances exceptionnelles, les clés de l’appartement doivent être restituées à son employeur ou au siège de son association. Elle ne peut pas les ramener chez elle. Enfin, l’aide à domicile et celle-ci ne peut pas tenir de conversations téléphoniques pendant son temps de travail.

Les risques du métier d’aide à domicile

Le travail d’aide à domicile nécessite une condition physique infaillible et un mental d’acier. Si vous voulez embrasser ce métier, il est important d’être conscient des dangers que comporte ce métier. Nous comptons les accidents du travail. Bien que l’aide à domicile ne soit pas autorisée à effectuer des tâches ménagères pénibles, des accidents du travail peuvent toutefois survenir. Les plus fréquents sont les accidents domestiques tels que les brûlures thermiques ou chimiques, lumbago, chutes et accidents de la circulation.

Ensuite, les risques physiques tels que les maladies périarticulaires, les risques liés à la manipulation de produits chimiques ou d’appareils ménagers, les risques infectieux ou psychosociaux (fatigue, souffrance mentale, dépression…) sont les aléas de ce travail. Enfin, la mauvaise organisation du travail, la distance parcourue lors des déplacements créent parfois des situations stressantes et entraînent une perte de temps. Ces difficultés peuvent être aggravées par une charge de travail importante et variable et par le travail le week-end et les jours fériés.

Établir des limites professionnelles : les raisons

Il est important de définir le cadre des activités d’aide à domicile. La détermination de vos limites professionnelles vous permettra de discerner les choses en premier. En effet, en intervenant chez vous, il peut arriver que la relation entre l’aide à domicile et la personne aidée soit floue. Cette mesure de précaution permet donc de clarifier la relation. Comme il s’agit d’une relation humaine, il est normal qu’un lien émotionnel soit créé. C’est simplement parce qu’ils sont des humains au service d’autres humains. En fixant des limites professionnelles, vous permettez à l’aide à domicile de fournir un service de qualité. Cette mesure de précaution permet également de définir les capacités et les contraintes des deux parties. Vous n’aurez plus à vous inquiéter de ne pas en faire assez et de trop demander. Enfin, cette mesure de précaution permet également de protéger ces aides à domicile et de respecter les engagements pris conjointement par les parties.

Au final, nous rappelons que l’aide à domicile est celle qui se consacre aux soins d’une personne âgée et de son domicile. Elle a l’obligation d’exercer une activité matérielle, mais elle doit également être attentive à la personne assistée et faire preuve de discrétion. Le respect mutuel entre le travailleur et la personne dépendante doit être établi. Il est également bon de définir le professionnel limites de l’aide à domicile. En réalité, l’aide à domicile de Bordeaux ne peut pas, par exemple, s’occuper de l’hygiène intime de la personne dépendante. Cela permet d’établir un climat de confiance entre le professionnel, l’utilisateur et sa famille. Enfin, le bénéficiaire doit également adopter un comportement digne et respectueux à l’égard de l’aide à domicile et s’assurer qu’il bénéficie de toutes les conditions de travail conformes aux obligations fondamentales de sécurité, d’hygiène et d’assainissement pour une bonne compréhension.

Article similaire